Problématiques du transporteur à moto en zone urbaine

Problématiques du transporteur à moto en zone urbaine

L’assurance est obligatoire et spécifique aux transporteurs de personnes à  titre onéreux. Ceci s’applique au transport traditionnel tels les taxis et navettes, mais également aux deux roues à moteur. Selon le directeur commercial d’une entreprise de mototaxi basée en région parisienne, trouver une assurance est la partie la plus fastidieuse dans le processus de création d’une entreprise de transport à moto taxi.

Assurance problématique

Il n’est pas évident de trouver l‘ assurance moto en vue de commencer une exploitation à titre onéreuse de la motocyclette. Les deux-roues ne proposent qu’une garantie faible de sécurité, du moins, par rapport au reste des véhicules appartenant au parc immobilier. En résumé, cette réputation des deux roues empêche les professionnels de mettre en place une bonne stratégie pour rassurer les clients. Pourtant les entreprises assureurs devraient se réjouir de voir tellement de motocyclettes s’initier au transport des personnes à titre onéreux.  Au départ, la cause de la réputation des deux-roues en termes de taux d’accident est l’aspect technique des véhicules. Cependant, des assureurs ont décidé de passer outre les considérations stéréotypées selon lesquels la motocyclette est plus dangereuse. En effet, il existe une moto électrique qui se gare toute seule et se manœuvre à la perfection. Vu le prix de la moto, il va de soi que seuls le transport de personnes à titre onéreux peut amortir les coûts.

Dossier à booster

Aspect technique

Vos chances de bénéficier d’une assurance moto seront optimisées si tous vos employés fournissent les papiers attestant d’une conduite irréprochable aux guidons d’une motocyclette.  3 années d’ancienneté seront requises, ces années durant lesquelles les professionnels doivent justifier de la conduite irréprochable. C’est-à-dire, ne jamais avoir provoqué d’accident. Pour mettre tous les atouts de son côté, il faudra envisager d’acquérir une moto qui tient debout toute seule. Ce dernier peut-être manœuvré dans les endroits confinés tels un bouchon dans un rond point. Plus la moto offrira des prouesses techniques, plus on aura d’arguments à faire valoir chez l’assureur sollicité. Vous ne pourrez bénéficier d’une assurance qu’ avec une belle moto.

Astuces : bien cibler

Afin d’obtenir gain de cause auprès des assureurs roller-motoprofessionnels, il faudra cibler les lieux d’exercice de votre activité, notamment, les clients potentiels. Le taxi-moto fonctionne parfaitement là où les embouteillages sont fréquents. Aussi, si votre entreprise de taxi à moto s’installe dans une zone habituée aux bouchons, elle aura l’appui de la population. Les autorités seraient également favorables à une implantation. Il va de soi que les protecteurs de l’environnement et les responsables de la sécurité routière ne verront pas d’un mauvais œil cette mise en circulation de motos-taxi . Cette dernière est parfaitement en règle du point de vue de la visite technique.

Conclusion

Afin de bénéficier d’une assurance adaptée pour exercer le métier de transporteur, il suffit de suivre les règles. Ces règles résultant de mesures visant à améliorer les conditions de traversée du client. Ils sont aussi connus pour assurer aux professionnels des conditions de travail adéquat. En gros, une mototaxi respectant les règles est une aubaine pour les transporteurs, les assureurs et éventuellement, les clients transportés.

 

 

 

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *